Les fabricants de fausses nouvelles a l'Œuvre!

 accueil    venezuela 

Jean-Louis bertrand
publié le 24 février 2019

envoyer à un ami  recommander à un ami

Décidément, nos télévisions ne lésinent pas sur les moyens dans leur entreprise de déstabilisation du Vénézuela ! Exemple par la deuxième chaîne du "service public", qui nous montre des images où l'on voit l'auto-proclamé "président" du Vénézuela accroché a une portière de semi-remorque proclamant -devant une foule en liesse - qu'il veut à tout prix que l'aide humanitaire fournie par les USA arrive au Vénézuela, alors que le diable Maduro refuse de la laisser entrer!

On remarquera en passant qu'on ne voit pas la foule et le guignol ensemble, mais deux plans différents : un sur le guignol, puis un autre sur la "foule". Rien ne prouve que ces deux plans soient tournés au même endroit ni au même moment .

On voit aussi un camion passer en force la frontière entre le Vénézuela et le Brésil!
Date de tournage, lieu, par qui? Mystère et boule de gomme!

Cerise sur le gâteau : l'envoyée très spéciale rend compte devant - ce qui semble être - un pont, complètement vide. S'il y avait le moindre manifestant disponible vous pensez bien que cette envoyée très spéciale aurait préféré se trémousser et sortir son baratin au milieu d'une foule en délire!

Ce prétendu service public fait donc très fort image bidonnée, reportage bidonné, à quoi il faut ajouter mensonge par omission !
En effet, petit détail : le service en question oublie de nous dire qu'il n'y a pas de crise humanitaire et que les difficultés d'approvisionnement que rencontre le Vénézuela sont dûes au fait que les transactions en dollars - pour l'instant monnaie de paiement internationale- lui sont interdites par ceux qui prétendent lui apporter une aide humanitaire!

Ainsi les mêmes qui nous montrent Trump comme un guignol délirant lui cirent gaiement les chaussures! Enfin, pour clore provisoirement le tout, télé-bruit de chiottes oublie de nous dire (ce n'est évidemment pas une information) que les banques centrales des USA et de la Grande Bretagne refusent de rendre au Vénézuela l'or entreposé par celui-ci chez eux !

Plus que jamais Macron,Trump, May, sous fifre, bas les pattes au Vénézuela!

 

 accueil    venezuela 

360 visiteurs ont lu cet article