assange : ce n'est pas terminé

 accueil    polex 

Jean-Louis bertrand
publié le 12 janvier 2021

envoyer à un ami  recommander à un ami

La décision est tombée. La justice britannique refuse l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis. Le combat pour la libération du fondateur de Wikileaks n’est pas pour autant terminé. Les autorités américaines ont décidé de faire appel de la décision rendue par la juge Vanessa Baraitser.

Cette décision est le résultat d'un savant équilibre, prenant en compte la pression internationale contre l'extradition et la pression américaine. En rejetant les arguments relevant de la défense de la liberté d’expression, elle a estimé que « les procédures décrites par les États-Unis ne vont pas l’empêcher de se suicider ». Elle a donc refusé l’extradition « pour des raisons de santé mentale ».

Lors de l'audience examinant la demande de mise en liberté celle ci a été refusé au motif qu'il n'y avait pas de garantie qu'il ne s'enfuit pas avant l'appel, ce qui vu son état de santé revient a se foutre de la gueule du monde et augure mal du résultat de l'appel.

La mobilisation pour sa libération est plus que jamais nécessaire.

 accueil    polex 

106 visiteurs ont lu cet article