Au fil des jours et des lectures... n°35

05.01.2009

OBUS AU PHOSPHORE SUR GAZA

Pour «éclairer» le champ de bataille, pour aveugler les combattants palestiniens et les obliger à se mettre à couvert, l'armée israélienne a utilisé aujourd' hui des obus au phosphore. Quand le phosphore retombe sur les civils, il provoque d'horribles brulures. L'utilisation du phosphore sur les civils est interdit par la Convention de Genève de 1980.

En 1982 à Sabra et Chatila Sharon avait fait illuminer le camp pour que les phalanges libanaises puissent massacrer en pleine lumière. D' après le TIMES qui cite un ancien officier britannique CHARLES HEYMAN cet usage du phosphore qu'il qualifie d' «arme de terreur» devrait conduire les responsables devant la Cour Pénale Internationale

sommaire