Les députés argentins débattent d’un projet de loi visant à annuler la dette auprès du FMI

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

le 22 juin 2022

la Chambre des députés du Congrès argentin poursuivra aujourd’hui les débats sur un projet de loi visant à annuler la dette de 45 milliards de dollars contractée par l’administration de Mauricio Macri (2015-2019) auprès du Fonds monétaire international (FMI).

Vers 13h00, heure locale, les commissions de législation générale et budgétaire et des finances, reprendront l’analyse de l’initiative, en présence d’économistes de juristes, de fonctionnaires et de représentants d’autres domaines.

Le 12 mai, le Senat de cette nation a approuvé l’initiative 37 voix contre 31 (de la coalition d’opposition Juntos por el cambio (Ensemble pour le Changement), après quoi elle est passée pour être analysée par la chambre basse.

La proposition du Frente de Todos (FDT) (Front de Tous) comprend deux documents, dont le premier, soit le 535, propose de récupérer les devises étrangères perdues par la fuite des capitaux et l’évasion fiscale afin de payer le FMI.
Alors que l’article 536 modifie la loi 21.526 sur les entités financières, afin de mettre à jour les exceptions au secret bancaire, boursier et fiscal.
Selon le sénateur de FDT, Oscar Parrilli, il s’agit d’un acte de stricte justice distributive et d’équité »
Ceux qui en ont bénéficié et qui ont pu sorti les dollars bon marché à l’étranger sans payer d’impôts, devraient payer, a-t-il ajouté. Il a par ailleurs indiqué que, selon la Banque centrale, pendant l’administration Macri il y a eu une fuite de capitaux équivalente à plus de 86 milliards de dollars.

Quelque 400 milliards de dollars sont détenus à l’étranger par des résidents argentins et moins d’un tiers de ce montant est déclaré à l’Administration fédérale des recettes publiques.

Le Panama Papers, Paradise et Pandora entre autres, en sont la preuve, a ajouté le FDT dans un communiqué.

Source Prensa Latina

Reynaldo Henquen

 accueil   argentine   sommaire 

257 visiteurs ont lu cet article