PEUPLE ÉLU OU ETAT VOYOU ?

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

publié le : 2 décembre 2020

ce matin, 29 novembre, nos communicantes de service aux petits écrans nous apprennent avec gourmandise que les méchants mollahs enturbannés de Téhéran accusent sans preuves " l’État hébreu " d'avoir contribué à l'assassinat par des terroristes d'un scientifique iranien, spécialiste de l'énergie nucléaire.

Tous connaitre-verites majeures en un phrase:

1/ d'abord parce que les Hébreux, un peuple d'il y a 2000 ans au Moyen Orient, n'a qu'un rapport imaginaire avec les Israéliens actuels, descendants à 80/100 de colons venus d’Europe ou d'ailleurs, parce qu'ils y étaient persécutés par des EUROPEENS, et non par des Arabes.
2/ !Ensuite parce que c'est bien le Mossad, actif service secret israélien, bras arme clandestin de l’État colonial de Tel-Aviv, qui organise des assassinats ciblés en Iran, considéré par eux comme l'ennemi à abattre. Ce n'est pas une supposition, ils se vantent d'en avoir réussi des dizaines ces dernières années, en Palestine contre les militants du Hamas, au Liban contre ceux du Hezbollah, en Iran contre l'industrie nucléaire et ses responsables. Et cette dernière action clandestine a eu lieu, ça n'a rien d'un hasard, après la visite en Israël de Pompeo, l'homme à tout faire du Président US sur le départ, pour créer si possible un dérapage irréversible, avant l'arrivée à la Maison Blanche du nouveau Président Biden.
3/ Enfin et surtout parce que cet attentat organise en Iran est un acte de guerre. dans un Etat souverain avec lequel on est supposé être en paix, contraire, et c'est heureux, à toutes les conventions internationales, les règles entre nations que l'ONU est supposee contrôler, pour assurer tant bien que mal la paix mondiale. Et ce n'est pas un fait nouveau: l’État d’Israël est un des seuls au monde à pratiquer régulièrement ce genre d'agressions à l'étranger, à Gaza en Palestine, sur le Golan libanais occupé, en Syrie ou en Iran. Comme depuis un demi-siècle il occupe des morceaux de Palestine et y installe ses colons, au mépris de dizaines de résolutions votées par l'ONU. L'idéologie coloniale sioniste au pouvoir à Tel Aviv reposant sur l'idée absurde que la Palestine appartient de droit aux seuls Juifs, peuple élu par Dieu, il n'est pas étonnant de voir Netanyahu et ses tenants appliquer la même prétention obscène à tous les pays qui s'opposent à eux. Le colonialisme, ou qu'il soit, et en quelque période, s'est toujours appuyé sur des justifications criminelles, racistes et guerrières.

Ce qui est plus étonnant est de constater l'impunité de cet Etat qui méprise impunément toutes les règles internationales depuis 80 ans, ce qui ne saurait s'expliquer que par les complicités avec lui des grandes puissances impérialistes, et surtout la plus grande, les États Unis d’Amérique.
Le "deal" à commencé dès la création de l'Etat d’Israël en 1948, quand les grandes puissances, USA en tète et ONU, ont fermé les yeux sur les horreurs commises par les colons juifs armés contre les Palestiniens, massacrés, expulsés de leurs maisons, de leurs terres et de leurs villes et villages ( la Naqba ), sous prétexte qu'il fallait bien donner aux victimes des massacres Nazis et fascistes une patrie ou s'abriter. Comme si un crime en justifiait un autre !
Et cela continua durant les decennies suivantes, par des guerres de conquêtes successives, au détriment de ces Palestiniens jugés menaçants parce qu'ils avaient l'audace d'exister et avaient la prétention de vouloir vivre chez eux ! Cela grâce à la supériorité militaire donnée par les puissances d'Occident à ce petit pays, qui est seul au Moyen Orient à disposer d'armes nucléaires. Avec la complicité de tous les Etats occidentaux, y compris la France, gouvernants, Idéologues au service de l’Impérialisme, et médias à leur service, qui n'ont cessé, en toute absurdité, de présenter cet Etat prédateur comme menacé de destruction par ses voisins ! Ils n'hésitèrent pas d'ailleurs à peupler leurs discours de mensonges historiques, décrivant ( encore aujourd’hui ) les Israéliens comme les descendants directs des Hébreux s'il y a 2000 ans ( ! ), où les petits fils des survivants de la Shoah nazie ( alors qu'ils sont certainement plus nombreux parmi les Juifs de France qu'en Israël ! )
En fait, le deal est simple à définir: l'Etat colonial d’Israël, citadelle avancée des USA dans ce Moyen Orient où se trouvait la majeure partie des approvisionnements occidentaux en pétrole,, avait carte blanche pour coloniser, conquérir, et agresser, sans en récolter plus que d'amicales observations.

Est ce dire qu'il en sera toujours ainsi ?
Rien de moins sur, pour deux changements liés l'un à l'autre. Le premier est que les ressources pétrolières et gazières du Moyen Orient, jusqu'ici nécessaires aux puissances occidentales, sont peu à peu remplacées par d'autres sources d'approvisionnements: les USA sont aujourd’hui devenus de gros producteurs, du Grand Nord au Golfe du Mexique, et esquissent un retrait diplomatique progressif du champ clos moyen oriental. Biden sera autant que Trump défenseur de l’Impérialisme US, mais il n'est pas sûr qu'il permette à son vassal de Tel-Aviv le mémé aventurisme qui l'entraînerait trop loin.
L'autre raison d'espérer pour l'avenir est que le peuple israélien, qui n'est pas fait que de colons racistes ou de fanatiques religieux comme les soutiens de Netanyahu, se rende compte un jour que le seul chemin pour la paix au Moyen Orient est la construction d'une Nation pacifique, reposant sur la diversité ethnique et religieuse, et l'arrêt enfin des turpitudes coloniales.
Les dirigeants des USA ont la fâcheuse manie de surnommer " Etats Voyous" les peuples qui n'acceptent pas leur emprise. En fait, c'est l'Etat colonial d’Israël actuel qui relève de la voyoucratie, et cela ne peut qu'être au détriment du peuple israélien.

FRANCIS ARZALIER

 accueil    sommaire 

 

 

157 visiteurs ont lu cet article