Notre camarade Henri Martin est mort

envoyer un lien sur cet article a un ami

Paris, le 20 février 2015
mis à jour le : 18 Juin, 2019

Né en 1927 dans le Cher, Henry fut Résistant FTP à 17 ans. Dès la France libérée des Nazis, il est quartier-maître dans la Marine Nationale mais continue à être un militant. Il dénonce avec le PCF la guerre coloniale que les autorités issues de la Résistance (Gaullistes, SFIO, MRP) imposent au peuple du Vietnam.

À l'Arsenal de Toulon, il distribue des tracts qui le disent, et ses chefs, avec l'aval du gouvernement, le font condamner à 5 ans de prison sans preuves pour sabotage. Le PCF, qui organisait alors les luttes populaires contre « la sale guerre coloniale d'Indochine », fait alors de lui un symbole de cette lutte, et les murs de France se couvrent d'inscriptions : « Libérez Henri Martin ! » après 3 ans d'incarcération, Henri redevient un militant modeste, respecté, presque anonyme, un exemple pour les communistes.

Fidèle à son Parti tout au long de sa vie, même s'il souffrait d'y voir se répandre les dérives opportunistes et électoralistes, il est d'abord membre du Comité Central, puis Directeur de l'École Centrale du Parti, et enfin dirigeant des « Vétérans ».

Il nous fit l'honneur de participer au Collectif Polex tant que sa santé le lui permit : il y retrouvait l'engagement contre les guerres coloniales et impérialistes qui fut le sien depuis sa jeunesse.

Son regard de Communiste lucide et désintéressé nous manque déjà. Nous essaierons de continuer son idéal anti-impérialiste.

Colllectif communiste polex

Accueil  Polex  sommaire