Les Assises du communisme s’associent à l’hommage à Georges Hage

envoyer un lien sur cet article a un ami

Dans le texte ci-dessous, le PRCF rend hommage à George Hage, ancien député communiste qui a toujours été fidèle à son combat. Par-delà les différences d’appréciations que l’un ou l’autre communiste partie prenante des Assises peut avoir eu à un moment ou l’autre de l’histoire, sur des initiatives telles que mentionnées ici, il nous semble important à toutes et tous de rendre hommage à l’homme chaleureux et au combattant communiste qu' il fut.
mis à jour le : 18 Juin, 2019

Hommage à Georges HAGE : Continuons son combat !

« Ancien doyen de l’Assemblée nationale et député du PCF, président d’honneur du PRCF, Geo Hage vient de mourir à Douai, entouré des soins et de l’affection de ses proches.
Georges avait succédé dans sa circonscription ouvrière et communiste au légendaire Arthur Ramette.


Georges Hage-1986 Assemblée Nationale
Pendant des décennies, Geo fut l’infatigable, toujours disponible, combatif et souriant député des mineurs, des verriers, des bateliers, des métallos de Renault-Douai, mais aussi des enseignants, des postiers, des personnels de santé de sa circonscription ouvrière PCF du Nord.
Sur le plan national, cet ancien athlète de haut niveau, dirigeant du syndicat des professeurs d’EPS et international universitaire de handball, était, au titre du groupe communiste à l’Assemblée nationale, le défenseur attitré des sportifs et des étudiants d’EPS. Indéfectiblement attaché à l’URSS et à l’œuvre de Lénine , ce grand ami de Cuba a été décoré de l’ordre de l’Amitié entre les peuples par un décret signé par Fidel. Cela faisait suite au grand meeting unitaire que Geo avait présidé à St-Denis en novembre 2005.

Geo Hage ce fut aussi l’homme qui répondit présent en 1998 à l’appel des Etats Généraux des Communistes, que portait alors la première Coordination communiste, pour mettre en place une opposition communiste unie à la suicidaire dérive (surnommée « mutation ») qui avait alors conduit le PCF emmené par Robert Hue à renier ses fondamentaux idéologiques.

Geo Hage a accepté de présider le grand meeting de l’an 2000 qui vit la Mutualité « hisser le drapeau rouge » à l’occasion du 80ème anniversaire du Congrès de Tours. Sur la proposition de la Coordination des Militants communistes du PCF présidée notamment par Henri Alleg et Léon Landini, de la Fédération communiste du Pas-de-Calais emmenée par R. Auchedé, 1000 personnes proclamèrent alors ensemble « nous sommes le parti communiste ». A la suite de quoi Geo anima pendant des années le Collectif National Unitaire des Communistes (CNUC) qui était alors un point de ralliement des communistes opposés à la dérive socialo-dépendante et euro-constructive du PCF officiel.

Sans cesser d’adhérer au PCF, il accepta la proposition qui lui fut faite par notamment Léon Landini et Pierre Pranchère, de devenir le président d’honneur du Pôle de Renaissance Communiste en France.

C’est ainsi que Geo fut notamment le député communiste qui, malgré l’éloignement causé par la maladie, refusa de cautionner le prétendu « élargissement » de l’UE aux anciens pays socialistes, c’est-à-dire en réalité, leur recolonisation et leur paupérisation totale par le capital et leur annexion pure et simple par l’OTAN.

Concernant la France, Geo fut au cœur de la bataille contre l’UE supranationale et il porta fermement à nos côtés le mot d’ordre clair du non à TOUTE constitution européenne. Profondément patriote, Geo défendait la langue française contre l'impérialisme linguistique du tout anglais avec l'association COURRIEL. 

Geo était un ferme défenseur de la France des travailleurs célébrée par Ferrat.

Son engagement liait  cet amour de notre nation à celui de l’humanité puisqu' il aimait à dire que « jadis, tout révolutionnaire avait deux patries, la sienne et la France, mais que de nos jours, tout progressiste a deux patries, la sienne et CUBA SOCIALISTE ».

Bravant comme Henri Alleg la sombre période contre-révolutionnaire que nous n’en finissons pas de traverser, Geo Hage aura su passer le relais et porter la flamme entre le grand PCF d’hier et celui que demain, les communistes « du dedans » et les communistes « du dehors » reconstruiront ensemble en développant leur unité de combat que nos Assises du Communisme tentent de  faire vivre. »

PRCF

Les Assises du Communisme s’associent à cet hommage que lui rendent aujourd’hui ses camarades du PRCF et s'inclinent devant la mémoire du combattant et présentent leurs condoléances à sa famille.

Les Assises du Communisme.

Accueil  Mouvement communiste  sommaire