Joannés BILLO : Interpellations suite la visite du président Chavez en France

Quasi inaperçue la visite du président Hugo Chavez en france en dépit de sa rencontre avec le président Chirac. Il fallait avoir l'audace de la faire, c'est fait. Rien sur l'audiovisuel, quelques radios ont pu saisir l'INFO., très rapidement sans trop se répéter, la presse je ne la lis pas toute, mais si quelqu'un a trouvé des grandes rubriques au modèle que l'on accorde aux anti-Cubains, me le faire savoir. A peine sans doute pour autant que l'INFO. soit donnée a-t-elle pu être rélégué pas trop loin des espaces "aux chiens écrasés" ? voilà la démocratie impartiale à l' image des Maîtres du Monde.
Et, je me suis pris à penser ce qu'aurait été l'attitude de ces médias sur une visite de Fidel Castro? Devinez : le dictateur...etc...à quoi bon rien que du négatif à Cuba! Bon, du grain à moudre avec cette épithète bien suffisante pour l'INTOX. des ignorants de la réalité Cubaine. C'est ainsi parce que chez nous une caste dictatoriale qui en impose à l' énorme majorité de travailleurs, ça n'existe pas.Un dirigeant présenté comme prétendument seul ne peut être que le mauvais et les bons, une caste de nantis privilégiés coiffés du Dogme du "Veau d'Or reste et toujours, debout".
Alors cherchez le contraste. Il réside dans le fait que la révolution du président Chavez se fait à partir d'élections à répétition que les habitués du pouvoir ne pouvaient pas perdre. Ils en étaient convaincus puisqu'il n'y avait pas de précédent dans l'histoire du monde d'un pouvoir qui oserait les affronter victorieusement par des élections!  Il leur avait tout simplement échappé que le peuple du Venezuela était las de leurs comédies d'élections et qu'ils ont décidé et appris à se servir du suffrage universel aidé et soutenu en cela par des militants tenant un nouveau langage de vérité et de promesses de réformes progressistes.
Et ça pour la médiatique bien pensante à la botte de l'internationale capitaliste c'en est trop, il ne faut pas que les réformes se sachent pas plus d'ailleurs que celles qui ont eut cours à Cuba. De société meilleure que la leur il ne peut y en avoir ! Par des élections une révolution Bolivarienne, pacifique, quel exploit président Chavez !!! Par le peuple et pour le peuple oui c'est une première du genre, l'histoire du monde la retiendra dans ses annales. Quand je dis "pacifique" c'est tout relatif, car les nantis ne renoncent pas ils ne sont "démocrates" qu'aux leviers de commande alors on passe aux actes criminels aux tristes méthodes déjà expérimentées par ailleurs, de l'assassinat de ceux qui gênent , par ex. le Procureur Anderson. Et la révolution Bolivarienne amène la preuve de leurs supercheries et ça ce ne doit pas non plus se propager dans l'opinion publique. Il ne faut pas que cette opinion quitte l' idée que les "démocrates" ce ne peut être qu'eux, les possédants ! Des preuves de leurs odieux mensonges, de leurs hypocrisies, il n'en faut pas car effectivement la révolution Bolivarienne en est une et même une énorme épine dans leur monde à eux : le capitalisme. 
Des réformes en profondeur sont en cours au Venezuela, irrêversibles dit le président Chavez.Des changements profonds pour le peuple et par le peuple. Le peuple participe, accompagnent les réformes, c'est cela la vraie démocratie . Cuba c'est déjà cela mais sur des bases historiques différentes et c'est comme cela que les peuples décideront d'une Société bien sup�rieure par sa justice. Leurs milliards de dollars pour fabriquer des assassinats, des mercenaires, des escadrons de la mort, des complots, etc...n'y pourront rien contre des peuples unis et mobilisés. Je ne suis même plus sûr que le monde d'aujourd'hui permette à ces misérables une agression extérieure pour retrouver leurs privil�ges en dépit des odieux mensonges sur l'Irak. Oui, Cuba et le Venezuela sont en train de faire la preuve qu'une Société meilleure, plus juste, est possible . C'est cela qui leur vaut tant de haine, et on peut  comprendre ! 
Le futur nous donnera raison dit un jour, Fidel. Qui peut croire sérieusement en un capitalisme converti à l'Humanisme? Ceux qui luttent ce sont ceux qui vivent !
La vérité apparaîtra et les peuples décideront d'un avenir respectant les droits des Humains. 
Viva el Socialismo ! Venceremos !!!