Les israéliens sèment l’épouvante à Gaza, la riposte s’organise.

Michel Gourmel


Code Barre commençant par 729 et Pays Il (il) pour Israël.

et toujours des manif pour la paix comme celle-ci ...GRANDE MANIFESTATION SAMEDI 10 JANVIER 2009 14 heures 30 Place de la Paix - Quartier de Perseigne à Alençon, Puis défilé dans les rues d'Alençon jusqu'à la Préfecture À l'appel de : AFPS Orne, CRPL, SUD Éducation, CIMADE, Parti Communiste, Artisans du Monde, LCR, NPA, M'PEP, Les Verts, Collectif Citoyen du Perche …

I) Attaque terroriste sur une école de l’O.N.U., 40 morts ! …

Cette UNE, vous l’auriez eu dans tous les journaux du monde aujourd’hui, si le Hamas avait fait 40 morts dans une école Israélienne, mais, c’est Israël qui est le coupable, dans une école Palestinienne de l’O.N.U. qui plus est et à Gaza, alors, cela change tout … pour les journaux neutres ! ! ! indépendants ! ! ! et sans parti pris ! ! !
Pourtant, le correspondant Ouest-France était sur place, pourtant, même sur le Net , ce journal lui, Ouest France sur le Net donc, ne parle que d’« images de guerre » et d’une « reprise des bombardements ». Bref, circulez, c’est comme d’hab, y a rien à voir ! ! !
Pourtant on remarque au détour d’une phrase
« Au moins 660 Palestiniens ont été tués, dont un tiers ont moins de seize ans. Les civils sont les premières victimes des combats (…) »

Que s'est-il passé?
Deux obus de chars israéliens ont détruit un local de l’Onudans lequel une centaine de personnes avaient trouvé refuge. Le correspondant de Ouest-France en Palestine Radjaa Abou Dagga était sur place avec des ambulanciers quelques minutes après le drame. Il témoigne sur ouest-france.fr.
"J'étais en reportage depuis le matin avec des ambulanciers. Nous nous trouvions à l'hôpital de Kamel Adwan. Puisque le téléphone ne fonctionne presque plus et que les portables sont coupés, les gens n'ont plus le moyen de contacter les services d'urgence. Alors, dès qu'il y a une grosse explosion, les ambulanciers se rendent sur les lieux."
"En début d' après-midi, on s'est dirigé vers le quartier de Jabaliyah parce qu'une colonne de fumée s'élevait de cette direction. On est arrivé dans une boucherie."
"Des bombes ou des obus, on ne savait pas alors qu'il s'agissait de deux obus de chars, avaient désintégré une école gérée par l'Onu dans le quartier de Fakhoura."
"On a chargé les morts sur les blessés..." "Dans ce bâtiment, des civils des villages du nord avaient trouvé refuge. C'était la panique. Des bouts de corps, du sang, des vêtements... Quand je suis arrivé, un petit garçon de dix ans, légèrement blessé, est sorti des ruines avec le corps sans tête de sa petite sœur de cinq ans. J'ai craqué à mon tour. Je n'ai qu'une envie: pleurer".
Curieusement, le texte ci-dessus évoqué dans de nombreux blog, y compris d’autres journaux, ne semble pas disponible chez Ouest-France ? ? ? Il ne faut pas apeurer le lecteur sur ce qui se passe à Gaza ? ? ? Par exemple, Le Soir Grand Journal Belge : http://www.lesoir.be/actualite/monde/on-est-arrive-dans-une-2009-01-07-679606.shtml

Pas de combattants palestiniens dans l'école gérée par l'ONU

L'ONU a démenti la présence de combattants palestiniens dans une école qu'elle gère dans la bande de Gaza, où plus de 40 personnes ont été tuées hier dans une attaque israélienne. Source cette fois Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Israel-a-repris-ses-bombardements-dans-Gaza-font-size=1-HEURE-PAR-HEURE-font-_39382-791300_actu.Htm
Cela faisait suite aux mensonges éhontés des dirigeants du Canada & d’Israël :
OTTAWA (Reuters) - Le gouvernement canadien a blâmé le groupe militant palestinien Hamas pour la mort de plus de 40 civils qui ont été tués par des obus israéliens mardi, utilisant le langage le plus dur de tous les leaders des pays occidentaux ayant commenté l’incident meurtrier. Des membres du personnel médical de Gaza ont déclaré que les civils avaient été mis à l’abri dans l’école de l’ONU. L’armée israélienne a accusé le Hamas d’utiliser des civils comme boucliers humains et de lancer des tirs de mortiers sur ses troupes à partir de l’école. « Le Hamas porte une terrible responsabilité à cet égard et pour l’aggravation de la tragédie humanitaire plus large », a déclaré à Reuters le ministre junior des Affaires étrangères du Canada Peter Kent lorsqu' on a demandé à Ottawa de réagir à l’attaque.
Mensonge donc et c’est l’O .N.U. qui le dit ! ! !

II L’égalité Palestine Israël c’est 660 morts contre 1

"trois soldats israéliens ont été tués et une vingtaine d'autres blessés par un char qui a fait feu par erreur sur leur emplacement, ce qui porte à quatre le nombre des morts de Tsahal". L’égalité Palestine Israël c’est 660 à 1 si on considère que c’est Israël qui a tué tout le monde sauf … 1. Rappelons que dans la terminologie des partis au pouvoir et de la grande presses :

  • 1- un Palestinien est un terroriste du jour de sa naissance jusqu' à sa mort (homme ou femme).
  • 2- un palestinien mort est toujours « liquidé » par Israël.
  • 3- Tzipi Livni (grande amie du couple Ségo & Sarko): Une terroriste à Paris dans les années 80. Pressentie pour être le prochain premier ministre israélien, Tzipi Livni, a été à Paris un agent du Mossad, au début des années 1980 où elle a sans nul doute participé à la planification d'une série d'assassinats visant des palestiniens réfugiés en Europe.

III Liste des produits israéliens à boycotter

Face au drame des Palestiniens, beaucoup estiment ne pas pouvoir faire grande chose, a part relayer les informations qui nous parviennent. Hors cela, il y a tout de même une arme en notre pouvoir, le boycott. En effet de nombreuses entreprises, israéliennes ou non, soutiennent la politique sioniste d’occupation. En voici une liste, à vous de faire le reste:

Parmi les produits israéliens : Carmel (fruits et légumes) -Jaffa (fruits et légumes) - Kedem (avocats) - Coral (Cerises) - Top (fruits et légumes) - Beigel (biscuits apéritifs) - Hasat (agrumes) - Sabra (repas complets) - Osem (soupes, snacks, biscuits, repas complets préparés) - Dagir (conserves de poissons) - Holyland (miel, herbes) - Amba (conserves) - Green Valley (vin) - Tivall (produits végétariens) - Agrofresh (concombres) - Jordan Valley (dattes) - Dana (tomates cerises) - Epilady (appareils d’épilation) - Ahava (cosmétiques de la Mer morte)
Le code barre sur la plupart des produits israéliens commence par : 729

Les produits des entreprises qui soutiennent l’Etat d’Israël (américaines ou européennes) :

COCA-COLA - Marques du groupe : Aquarius, Cherry Coke, Fanta, Nestea, Sprite, Minute Maid, Tropical. Cette entreprise soutient l’Etat d’Israël depuis 1966.
DANONE - Marques du groupe : Arvie, Badoit, Belin, Blédina, Phosphatine, Chipster, Evian, Galbani, Gervais, Heudebert, Lu, Taillefine, Volvic. Danone vient d’investir dans le Golan, territoire syrien occupé depuis 1967 par Israël. NESTLÉ - Marques du groupe : Aquarel, Cheerios, Crunch, Frigor, Friskies, Galak, Golden Grahams, Kit Kat, Maggi, Mousline, Nescafé, Ricoré, Quality Street, Vittel, Perrier, Buitoni. La société suisse possède 50,1 % des capitaux de la chaîne alimentaire israélienne Osem. La firme est accusée depuis les années 50 de détruire l’économie et la santé des peuples du Tiers-Monde, notamment par l’imposition de ses laits en poudre pour bébés en Afrique, en Asie et en Amérique latine. INTEL - Cette grosse entreprise produit la plus grande partie des puces électroniques PENTIUM 4 utilisées par les ordinateurs PC dans son usine de Kyriat Gat, installée sur le site de Iraq Al-Manshiya, un village palestinien rasé après son évacuation en 1949 par les soldats égyptiens. 2 000 habitants furent chassés de leur terre, malgré un engagement écrit, supervisé par les Nations unies, des sionistes à ne pas toucher à la population. Une campagne de leurs descendants aux USA en 2003 a amené INTEL à suspendre un projet d’investissements de 2 milliards de dollars pour une extension de l’usine Fab 18 de Kyriat Gat.L’ORÉAL - Marques du groupe : Biotherm, Cacharel, Giorgio Armani Parfums, Lancôme, Vichy, La Roche-Posay, Garnier, Héléna Rubinstein, Gemey-Maybelline, Jean-Louis David Shampooings, Le Club des créateurs de beauté (vente de produits cosmétiques par correspondance), Redken 5th Avenue, Ralph Lauren parfums, Ushuaïa. L’Oréal a ainsi investi des millions en créant une unité de production à Migdal Haemeck, à tel point que le Congrès juif américain a exprimé sa satisfaction de voir l’Oréal « devenir un ami chaleureux de l’Etat d’Israël ». ESTÉE LAUDER - Marques du groupe : Aramis, Clinique, la Mer, DKNY, Tommy Hilfiger Outre ses investissements, le directeur est le président d’une des plus puissantes organisations sionistes US, le Fonds National juif. DELTA.
GALIL - Cette entreprise israélienne est spécialisée dans la sous-traitance de produits textiles notamment dans celui des sous-vêtements. De nombreux sous-vêtements de marques étrangères proviennent ainsi directement des usines de Delta Galil. C’est le cas pour Marks & Spencers, Carrefour (Tex), Auchan, Gap, Hugo Boss, Playtex, Calvin Klein, Victoria’s Secret, DKNY, Ralph Lauren.
LEVI STRAUSS JEANS ET CELIO ( magasins spécialisés dans les vêtements pour hommes)Ces entreprises fort bien implantées en France financent les nouvelles colonies en Palestine mais également les écoles des religieux extrémistes dans le monde.
TIMBERLAND (Vêtements, chaussures, chaussettes) - Tout comme son homologue Ronald Lauder, le PDG de Timberland Jeffrey Swartz est un membre actif du lobby sioniste US. Il a conseillé ainsi d’encourager la communauté juive US à se rendre en Israël mais également d’envoyer des soldats israéliens pour mener la propagande pro-israélienne aux USA.
DISNEYLAND - L’entreprise Disney n’a rien d’idyllique et contribue par son soutien à Israël à semer la mort en Palestine. Elle approuve ainsi tacitement l’occupation illégale de Jérusalem-Est en faisant de Jérusalem lors d’une exposition au Centre Epcot en Floride la capitale d’Israël, cela en violation des résolutions internationales de l’ONU.
NOKIA - Le géant finlandais de la téléphonie commerce activement avec l’Etat d’Israël. Dans une interview au Jérusalem Post, le manager du groupe déclarait : qu' Israël faisait partie des priorités de l’entreprise. Un centre de recherche Nokia a ainsi vu le jour en Israël.
MC DONALD’S - Entreprise emblématique de l’impérialisme culturel US, la célèbre chaîne de restaurants fast-food apporte un soutien non négligeable à l’Etat israélien. McDonald’s dispose de 80 restaurants en Israël et y emploie près de 3000 personnes. Elle y interdit à son personnel de parler arabe. Aux USA, l’entreprise figure parmi les heureux partenaires de l’organisation sioniste «Jewish Community » basée à Chicago. Cette organisation travaille en effet pour le maintien de l’aide militaire, économique et diplomatique apportée par les USA à Israël.
CATERPILLAR (Équipement pour bâtiment mais également, vêtements, chaussures) - Une large campagne doit être menée en France pour dénoncer la participation criminelle de Caterpillar aux destructions des maisons en Palestine par ses bulldozers géants. C’est avec un Caterpillar que la pacifiste américaine juive Rachel Corrie a été tuée par un soldat israélien en 2003.
La chaîne hôtelière ACCORHOTEL (Etap, Ibis, Mercure, Novotel, Sofitel) - Cette chaîne a plusieurs hôtels en Israël, et récemment, elle a ouvert une succursale dans les territoires syriens occupés, dans le Golan.
Les chaînes alimentaires présentes dans les colonies israéliennes : Domino Pizza, Pizza Hut, Häagen Daaz, Burger King
Autres produits : Cigarettes Morris (dont Marlboro), Produits Kimberly-Clarck (Kleenex, Kotex, Huggies), SanDisk (informatique), Toys RUs (jouets)
Source : http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkFEkVFkpZoZJEbPTV.shtml

IV Les Douze commandements.

Douze règles infaillibles pour publier des nouvelles en provenance du Proche Orient dans les grands médias.
1. Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c'est toujours Israël que se défend. Cette défense s'appelle « représailles ».
2. Ni les Arabes, ni les Palestiniens, ni les Libanais n'ont le droit de tuer des civils. On appelle cela du « terrorisme ».
3. Israël a le droit de tuer des civils. Cela s'appelle de la « légitime défense ».
4. Lorsque Israël tue des civils en masse, les puissances occidentales demandent qu'il le fasse avec plus de retenue. Cela s'appelle « réactions de la communauté internationale ».
5. Ni les Palestiniens ni les Libanais n'ont le droit de capturer des soldats israéliens à l'intérieur d'installations militaires équipées de sentinelles et de postes de combat. Il faut appeler cela « séquestration de personnes sans défense ».
6. Israël a le droit de séquestrer, à n'importe quelle heure et n'importe où , autant de Palestiniens et de Libanais qu'il lui plaira. Le chiffre actuel tourne autour de dix mille, parmi lesquels 300 sont des enfants et mille sont des femmes. Il n'est pas nécessaire de fournir la moindre preuve de culpabilité. Israël a le droit de garder en détention indéfiniment des prisonniers, même si ceux-ci sont des personnalités démocratiquement élues par les Palestiniens. On appelle cela « emprisonnement de terroristes ».
7. Quand on mentionne le mot "Hezbollah"(* NDLR), il est obligatoire d'ajouter dans la même phrase : « soutenu et financé par la Syrie et par l'Iran ».
8. Quand on mentionne « Israël », il est catégoriquement interdit d'ajouter : « soutenu et financé par les Etats-Unis ». Cela pourrait donner l'impression que le conflit est inégal et que l'existence d'Israël ne court aucun danger.
9. Dans les informations concernant Israël, il faut toujours éviter qu'apparaissent les locutions suivantes : « Territoires occupés », « Résolutions de l'ONU », « Violations des Droits de l'Homme » et « Convention de Genève ».
10. Les Palestiniens, comme les Libanais, sont toujours des « lâches » qui se cachent au milieu d'une population civile qui ne les aime pas. S'ils dorment chez eux, avec leur famille, cela porte un nom : « lâcheté ». Israël a le droit d'anéantir, avec des bombes et des missiles, les quartiers où ils dorment. Cela s'appelle : « des frappes chirurgicales de haute précision ».
11. Les Israéliens parlent mieux l'anglais, le français, l'espagnol ou le portugais que les Arabes. C'est pourquoi ils méritent d'être interviewés plus souvent et, donc, d'avoir plus souvent que les Arabes l'occasion d'expliquer, au grand public, les règles ci-dessus pour la rédaction des nouvelles (règles 1 à 10). On appelle cela « la neutralité journalistique ».
12. Toutes les personnes qui ne sont pas d'accord avec les susdites Règles sont, et il faut que cela se sache, des « terroristes antisémites hautement dangereux »

source : "sinpermiso.info"

sommaire