Atteinte aux droits de l'homme en Pologne. Le PRCF réagit

PRCF L'acharnement contre le Parti communiste de Pologne (KPP) se poursuit. Des militants sont convoqués devant le tribunal de Katowice le 24 mai prochain. Leur faute ? Avoir mis en lumière les bienfaits de la Pologne populaire dans leur organe de presse et sur leur site internet. Le régime d'extrême droite qui sévit outre-Oder pourchassent ainsi des citoyens de la République en raison de leurs opinions, tout en prétendant lutter contre les totalitarismes ! Vous trouverez ci-dessous le communiqué du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF) qui fustige cette attitude liberticide.
publication le 3 mai 2017
mis à jour le : 14 Mai, 2017

envoyer à un ami  recommander à un ami

Le PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) condamne de la manière la plus énergique la répression anticommuniste en Pologne.

Le régime cléricalo-fasciste polonais pourchasse les militants du Parti Communiste Polonais qui ne font que défendre pacifiquement leurs idées et leur projet politique.

Cette atteinte aux droits de l'homme et du citoyen polonais, les télévisions, les radios, les belles âmes n'en parleront pas. Du moment que ce sont des communistes qui sont frappés ils font silence. Portant ce furent les communistes des pays occupés et l'URSS qui ont principalement vaincu le fascisme/nazisme qui martyrisait la Pologne. A l'approche du 8 mai et de l'anniversaire de la capitulation du IIIe Reich il est bon et nécessaire de rappeler ce fait.

Et de constater que ce sont les héritiers idéologiques des collabos et de nazis qui pourchassent les communistes en Pologne. Et que dans toute l'UE, cette prison des peuples, les partis d'extrême-droite relèvent la tête y compris en France où le FN, grâce à la complicité de la bourgeoisie, menace les syndicalistes et ceux qui luttent pour la démocratie et la paix.

Notre solidarité avec les communistes polonais et le Parti Communiste de Pologne est totale.

Nous participerons à toutes les manifestations de solidarité avec nos camarades de Pologne, des manifestations dont, au besoin, nous prendrons de nouveau l’initiative dans un esprit unitaire. Nous observons d’ailleurs que l’ambassade de Pologne n’a même pas daigné répondre à la lettre qui lui avait été adressée aux bons soins du Consulat de Pologne dans le Nord-Pas-de-Calais, lettre co-signée par le PRCF, le PCF-62, la Coordination communiste du nord, les Amis d’ Edward Gierek et le CISC. Ce n’est pas un signe de force, cela signifie seulement que le régime polonais n’a aucun argument, lui qui se réclame de l’ « anti-totalitarisme » pour limiter le pluralisme politique dans son pays avec le silence complice du gouvernement français « de gauche ».

Nous vous appelons à signer la pétition pour le cessation immédiate et inconditionnelle des poursuites contre des citoyens qui ne font qu'utiliser leurs droits.

Enfin il est temps de ne plus accepter l'amalgame honteux, indigne, mensonger qui veut faire croire que communisme et fascisme sont des frères jumeaux. Cet horrible mensonge se répand dans tous les médias bourgeois, les chiens de garde du système capitaliste ne cessent de le pilonner, des manuels scolaires reprennent le grand mensonge, le bourrage de crâne est général : c'est lui qui rend possible la revanche posthume de Hitler.

Source: http://www.initiative-communiste.fr/

Sommaire

Accueil