Parlons Clair est un éphéméride mensuel de l’actualité internationale, sans prétention à l’exhaustivité, fait de commentaires brefs et incisifs, faciles à lire et stimulant la réflexion critique : nous disons ce que la « grande presse » de gauche et de droite, ne dit pas. Seule ligne éditoriale, les choix du « Collectif Polex », communiste, anticapitaliste sans ambages, anti-impérialiste sans concession : parce que le mouvement progressiste a trop souffert des dérives opportunistes, conciliatrices, nées du carriérisme politicien et de l’absence de principes. Nos analyses sont les points de vue personnels de communistes, signées de leurs auteurs, en toute responsabilité, en toute liberté, sans allégeance à l’égard d’une quelconque organisation, parti ou groupe : l’obéissance irréfléchie à des hommes, des états, des partis, comme s’ils ne pouvaient pas se tromper ou trahir leur idéal originel, a coûté très cher au mouvement révolutionnaire ; il n’y a pas de sauveurs suprêmes, dirigeants ou partis omniscients. La diversité des militants est une richesse. Ce bulletin mensuel électronique est envoyé chaque mois gratuitement à plus de 3000 abonnés. Il vous suffit de nous signaler votre volonté pour cesser de le recevoir(arrêt de souscription). Mais vous pouvez aussi nous transmettre ( inscription ) l’e-mail d’un ami que cela peut intéresser, et vous reporter aux analyses détaillées de l’association sur son site ( http://www.collectif-communiste-polex.org/ ) . Notre seul souci est de stimuler la réflexion militante sur les questions internationales.

Sommaire

LIBAN : La répression ne passera pas! Marie Nassif-Debs
Convaincre, jour après jour... Francis Arzalier
Des réseaux qui n'ont plus rien de " sociaux " ou un vecteur de la Contre-révolution Francis Arzalier
Lettre d'Espagne
Corée : Les occasions manquées Benoît Quennedey
Presentation-débat par et avec l'auteur Francis Arzalier du livre "les nations nécessaires et leurs pathologies nationalistes De la Révolution française au FN"
Solidarité avec les réfugiés ? Oui jusqu'au bout ! Jean-Louis Bertrand

Sommaire Bulletin