papa Lulu : l'enfer est pavé de bonnes intentions!

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

publié le : le 22 juillet 2019

c'est l'histoire d'une association d'handicapés qui se préoccupe de solidarité. Elle nous est conté le dimanche 21 juillet sur la deuxième chaîne du service "public" dans le 13h15 dimanche. Celle ci a fait construire un puit et un centre d'accueil pour enfants handicapés dans un village de Côte d'Ivoire. Ce pays ou l'armée française sur ordre de notre gouvernement spécialiste des opérations humanitaires a décidé qu'il fallait pour le bien de ce pays qu'un homme du FMI le gouverne, peu importe le résultat des élections quitte a mitrailler la foule des protestataires.
On voit donc papa Lulu ( patron de cette association) venu inaugurer le tout, accueillit par la foule des bambins scandant "Papa Lulu"!

Pas de doute c'est mieux que les mitrailleuses! ça donne une autre idée de la France!

Posons pour être bien clair un a priori : l'intention est généreuse et ne saurait être remise en cause en tant que telle! Ceci étant cela pose quelques questions qui sont rapidement apparues dans le cadre du reportage!

Première question resté sans réponse :

il semble qu'il y ait un nombre anormalement élevé d'enfants handicapés relativement a la population! La cause : environnementale, alimentaire ou autre n'est abordé que par allusion sans aller plus avant et reste sans réponse!

Deuxième question : la réponse qui tue!

Papa Lulu en bon papa gateau demande a un gamin manifestement pas handicapé : "que veux tu être plus tard?", réponse du gamin "je veux être blanc!" et ce sur un ton qui n'évoque pas la plaisanterie ! Ce brave papa Lulu dont on ne sait pas s'il entend la réponse autrement qu'au premier degré lui dit toujours sur un ton bonhomme "ça ne va pas être possible" (je respecte l'esprit et pas la lettre)! Il semble bien qu'il n'ait pas vu le gouffre qui venait de s'ouvrir et le contenu implicite (conscient et surtout inconscient : renvoi a l'histoire du pays, au colonialisme, a un monde ou il vaut mieux être blanc que noir, avec toutes les illusions que cela comporte etc..) de la réponse.

Soulignons que le reportage a eu l'honnêteté de ne pas masquer cette réponse et de la laisser pendante, malheureusement une fois n'est pas coutume! Je laisse le soin a mes lecteurs de tirer les conclusions de cette histoire!
Papa Lulu est décédé depuis, qu'il repose en paix! Les questions posés concernent toutes les associations de ce type ( je n' évoque évidemment pas les subventionnés de l' USAID )!

Jean-Louis Bertrand

 accueil   Côte d'Ivoire   sommaire 

174 visiteurs ont lu cet article