Exigeons l’arrêt immédiat des attaques meurtrières contre les communistes indiens!

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

Un communiqué du Bureau de Presse du Parti Communiste de Grèce ( KKE ) auquel se joint le Collectif Communiste Polex de France
publié le : 18 juillet 2018

Le KKE condamne de la manière la plus décisive les attaques meurtrières contre les communistes, les supporters et les amis des Partis communistes, ainsi que les actes de vandalisme et les occupations des bureaux des PC, des entités du mouvement populaire dans les États de Tripura et du Bengale-Occidental, où les forces du parti gouvernemental BJP et des forces alliées, comme le Trinamool Congress du Bengale-Occidental, ont occupé des postes dans les gouvernements locaux.

La situation est extrêmement dangereuse, comme au dernier trimestre plus de 11 membres des PC ont perdu la vie, alors que des milliers militants ont été blessés dans les deux États et plusieurs milliers de propriétés (bureaux de partis, bureaux des entités, des maisons, des magasins) ont été détruits.

Dans ces conditions, les initiatives militantes prises par les communistes et les entités du mouvement ouvrier populaire de l’Inde sont particulièrement importantes, programmées pour le 24 juillet, pour les droits et les libertés démocratiques, contre la politique antipopulaire du gouvernement bourgeois, la répression et les attaques des forces réactionnaires et nationalistes.

Le KKE exprime sa solidarité internationaliste avec les communistes de l'Inde, le Parti communiste d'Inde (marxiste), le Parti communiste d'Inde et les travailleurs du pays et exige du gouvernement indien l’arrêt immédiat des attaques criminelles.

Athènes, 18/7/2018

Le Bureau de Presse du KKE (Parti Communiste de Grèce)

Pour commenter cet article vous devez être inscrit sur la liste de diffusion (ancienne ou nouvelle)

 accueil   Mouvement communiste   sommaire