LES MILITANTS COMMUNISTES ET LA SITUATION INTERNATIONALE

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

CE TEXTE INTRODUCTIF AU DÉBAT À ÉTÉ PRÉSENTÉ LORS DES ESTIVALES ORGANISÉES PAR L' ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNISTES DE FRANCE À SAINT AMAND ROCHE SAVINE EN JUILLET 2018
publié le : 24 juillet 2018

Nous avons l'ambition de regrouper à terme les Communistes restés fidèles à leurs principes fondateurs de 1920. On peut les résumer à deux impératifs découlant l'un de l'autre:

1 l'idéal d'égalité entre les peuples et entre les nations
2 une lutte sans concession contre les IMPERIALISMES, à commencer par celui de la France, et contre les guerres qu'ils génèrent.

Si l'on résume le siècle écoulé, les Communistes de France ont souvent été fidèles à ces principes. D'abord, dès leur naissance, en dénonçant le grand massacre impérialiste de 1914-1918. Ensuite dans la Résistance anti-nazie.
Plus près de nous, quand ils ont su s'opposer aux guerres coloniales d'Indochine et d'Algérie, et défendre le droit de ces peuples à l'indépendance. Et aussi, en s'opposant à l'impérialisme nord-américain, à l'OTAN, a l'Union Européenne, machines de guerre du Capitalisme transnational contre les droits des nations. Ils furent encore à l'initiative de grandes manifestations contre l'arme nucléaire, pour le désarmement et la paix dans la décennie 1970.

Mais l'histoire des Communistes français est faite aussi d'insuffisances, de dérives opportunistes qui se sont multipliées après 1980, et avec lesquelles nous devons rompre: Sous l'influence de la "stratégie d'Union de la Gauche" et d'alliance avec le PS, notre opposition fut insuffisante contre l'invasion US de l'Irak, contre la destruction par Sarkozy de l'état national libyen, contre le soutien français à la tentative de destruction de l'état national de Syrie: la mobilisation populaire fut faible, puisqu'elle se faisait autour de mots d'ordre faux, comme "ni Saddam, ni Bush", " ni Kadhafi, ni Sarko", " ni Bachar, ni les djihadistes" ! Comme si les turpitudes d'un chef d'état justifiait en quoi que ce soit l'invasion d'un pays et sa cause, la volonté de l'Impérialisme de soumettre son peuple à ses volontés !
Plus récemment, l'opposition à l'intervention militaire française menée par Hollande et Macron au Mali et au Sahel fut très hésitante. Sous prétexte du " danger intégriste" en Afrique, les dirigeants du PCF et ceux qu'ils influencent se sont révélés incapables de voir dans ce retour de la France en Afrique l'impérialisme en action, ses volontés de pillage des ressources et de soumission des peuples africains.

A l'inverse, la fidélité à nos principes communistes doit nous guider:

  1. en menant un combat sans concession contre toutes les manifestations de l'Impérialisme français, les interventions militaires et diplomatiques de la France en Afrique et ailleurs, les ventes d'armes aux envahisseurs Saoudiens du Yémen, le pillage des ressources africaines ( par exemple l'uranium du Niger par Areva sans que cela se traduise par le développement industriel de ce pays ).
  2. en dénonçant l'OTAN, et le jeu français de brillant second de l'Impérialisme des USA en Syrie, en Ukraine, au Sahel, en Palestine, camouflé sous un verbiage hypocrite par Macron.
  3. nous devons contribuer de notre mieux à faire renaître en France un mouvement populaire fort contre l'Impérialisme et les risques de guerre.
  4. Nous devons le dire haut et fort: est-il normal de critiquer les volontés iraniennes ou nord-coréennes de disposer de l'arme nucléaire, et de ne plus condamner la Force de frappe de la France ?
  5. Dans le monde, des peuples très divers luttent contre l'impérialisme, et pour leurs droits. Certains, à Cuba, en Chine, au Vietnam, en Corée, au Venezuela, en Bolivie, etc, sont engagés dans un combat difficile et complexe pour sortir de l'injustice capitaliste, pour construire l'indépendance nationale, et une société Socialiste au service de la majorité qui vit de son travail. Nous devons être solidaires de leurs luttes contre l'impérialisme et le capitalisme, ne pas oublier que chaque peuple est seul qualifié à décider de son chemin vers le futur: contrairement aux assertions des idéologues du capitalisme et de l'impérialisme, l'idéal communiste et révolutionnaire est bien vivant au XXIeme siècle. Même si chaque jour nous démontre qu'il n'existe pas Un modelé de Socialisme, et que les reculs sont toujours possibles, les combats des Nations qui s'en réclament sont les nôtres.
  6. Enfin, il faut s'attarder un peu sur un aspect des relations internationales dont il a été beaucoup question ces derniers mois, le drame de ces centaines de migrants africains sauvés de la noyade, ballottés en Méditerranée de port en port sans que les pays riverains veuillent les accueillir, y compris les amis de Macron, toujours prêts à donner des leçons d'humanisme aux autres gouvernements.
    • A/ Les Communistes considèrent que tous les hommes sont égaux, quels que soient leur pays d'origine, leur couleur de peau ou leur religion. Il est donc naturel de s'indigner de voir en France (et ailleurs) des hommes, des femmes et leurs enfants croupir dans la saleté et la misère dans les rues de nos villes, parce qu'ils sont venus d'ailleurs. Il est anormal aussi que les migrants qui trouvent en France un emploi, soient rétribués au rabais, par un patronat qui rêve de bas salaires ,de précarité et de docilité: c'est courant dans le bâtiment, l'hôtellerie, l'agriculture, et souvent dans le cadre des dispositions "libérales" de l'Union Européenne. Nous devons considérer comme un devoir essentiel de l'ANC la lutte contre les xénophobes, d'extrême-droite ou pas, qui font des immigrés et de ceux qui en France sont d'origine africaine ou maghrébine ( ou des Musulmans ) des boucs émissaires, accusés de tous les maux causés par le Capitalisme, comme autrefois les Nazis et les Vichystes le firent des Juifs. D'autant plus que ces accusations xénophobes reposent sur des peurs irrationnelles et des mensonges que nous devons dénoncer. La menace de "submersion" de "l'identité française" par Africains et Musulmans, brandie par la famille Le Pen, Wauquiez, et Zemmour, est une absurdité: le nombre de migrants traversant la Méditerranée vers l'Europe est passé de près d'un million en 2015 (du fait de la guerre en Syrie), a 170 000 en 2017, et à 40 000 durant les 6 premiers mois de 2018 ! Ce qui a représenté pour l'Italie, la Grèce et l'Espagne quelques dizaines de milliers de personnes ( 18 000 en 2017 ont atteint les ports espagnols, et quelques milliers à peine sont entrés en France, un pays de 65 millions d'habitants aux richesses évidentes, même si elles sont mal réparties ! ). Contrairement à l'idée courante, ce n'est pas l'afflux de migrants qui entraîne la croissance de l'extrême droite xénophobe en Europe, mais l'image fantasmée qu'elle a réussi à répandre dans l'opinion.
    • B/ Mais une réaction humaniste et compassionnelle ne doit pas suffire aux Communistes que nous sommes. Le phénomène migratoire actuel doit être analysé dans toutes ses dimensions, ses conséquences et ses causes réelles. En évitant les affirmations irréfléchies et démagogiques, du genre " toutes les migrations sont bénéfiques, et nous les soutenons" qui sont le piège qui ne profite qu'aux alignés xénophobes. Chaque Nation à le droit de contrôler sa démographie. Comment les salariés en quête d'emploi pourraient-ils croire que l'afflux d'une main d'œuvre extérieure, contrainte d'accepter docilement des salaires au rabais est une bonne chose ? Ceux parmi nous qui ont un peu fréquenté les pays du Sahel et côtoyé les militants progressistes d'Afrique savent bien que l'émigration des jeunes gens les plus qualifiés est un frein au développement national, et relève du pillage des ressources humaines de l'Afrique par les pays d'Europe et d'Amérique du Nord. Tous les révolutionnaires africains du XXème siècle, comme le Malien Modibo Keïta ou le Burkinabé Sankara ont dénoncé sans ambages la fuite vers les mirages occidentaux, qui profite surtout aux réseaux criminels de passeurs. A l'inverse, les dirigeants africains au service de l'Impérialisme y sont très favorables Car ils y voient l'occasion de se débarrasser des jeunes sans emploi, susceptibles d'organiser une opposition.
    • C/ Notre tâche essentielle doit être de dénoncer les causes qui obligent des millions de femmes et d'hommes à quitter leur pays, en payant très cher les passeurs, et souvent au péril de leur vie. Ces causes ont un seul nom, l'Impérialisme. Celui des pays comme la France qui, durant des siècles de colonisation de l'Afrique et de domination économique et militaire jusqu'à aujourd'hui, y ont exploité à leur profit les richesses minérales et agricoles, et y ont empêché tout développement industriel ou agricole autonome: Ainsi les vingt centrales nucléaires de France produisent l'énergie électrique nécessaire à notre pays grâce au minerai d'uranium exploite au Niger par Areva, mais des millions de Nigériens n'ont pas l'électricité à la maison.. C'est pourquoi les jeunes éduqués par les Universités de Dakar, de Niamey ou de Bamako n'ont souvent d'autre moyen de survivre que les petits commerces sur le trottoir, ou pire encore, les revenus proposés par les réseaux "djihadistes". C'est aussi l'impérialisme occidental qui, en nourrissant les guerres du Moyen Orient, en soutenant les insurrections "djihadistes" en Irak, en Syrie pour y détruire les états nationaux, a provoqué la fuite affolée de millions d'hommes.

On ne peut empêcher ces migrations forcées par le blocage répressif des frontières: la seule solution à moyen et long terme est le développement industriel et agricole auto-suffisant des pays du Sud, et la fin des guerres et des ingérences au Moyen-Orient. La victoire partielle du gouvernement syrien sur ses ennemis intégristes pro-occidentaux a ainsi stoppé pratiquement l'afflux de réfugiés de Syrie. Et c'est à juste titre que certains pays africains comme le Congo ( RDC ) ou l'Éthiopie se tournent vers la Chine, la Russie ou l'Inde à la place des Occidentaux pour obtenir d'eux les moyens du développement industriel. Même si le résultat n'est pas toujours au rendez-vous...

C'EST EN TOUT CAS LE ROLE DES COMMUNISTES QUE NOUS SOMMES D'EXPLIQUER LES RESPONSABILITÉS DE L'IMPÉRIALISME ET D'ORGANISER LA RIPOSTE POPULAIRE CONTRE LUI.

FRANCIS ARZALIER

 accueil   mouvement communiste   sommaire