LES PLAIES OUVERTES DU MONDE ARABO -MUSULMAN

Envoyer à un ami  envoyer un lien sur cet article a un ami

publié le : 2 Novembre 2017
mis à jour le :8 Août, 2018

Malgré près de dix ans de guerre et d'intervention extérieure, l'impérialisme occidental a échoué à détruire l'état national de Syrie, alors qu'il avait réussi à le faire en Irak et en Libye, avec l'aide des opposants armes la plupart du temps intégristes. Certes, la Syrie ravagée à été amputée de millions d'hommes qui ont émigré, mais les "djihadistes" financés par l'Occident ( USA, OTAN, Monarchies pétrolières du Golfe ) ont perdu l'essentiel de leurs conquêtes. Mais ces "djihadistes-intégristes-terroristes", quelle que soit leur obédience, continuent leur sale guerre contre les peuples arabes et musulmans du Moyen Orient et d'Afrique, et leurs états nationaux, pour la plus grande satisfaction de l'impérialisme occidental.

Car ne nous y laissons pas tromper: c'est bien contre les peuples arabes et musulmans qu'ils mènent depuis 30 ans au moins cette guerre féroce, jalonnée de crimes et d'attentats moins irrationnels qu'on veut bien le dire. Après l'Afghanistan, ce fut l'Algérie des années 1990, ou les criminels intégristes ont assassine et chasse du pays des milliers de militants, détruisant pour des décennies les mouvements progressistes, partis et syndicats, à la grande satisfaction de la bourgeoisie possédante, et des dirigeants de Washington et leurs alliés-serviteurs de Paris ou Ryiad. Et la mémé guerre terroriste contre-révolutionnaire se poursuit...

Aux racistes naïfs qui croient encore parce qu'on le leur ressasse à la télévision que le terrorisme intégriste est inhérent à l'Islam, qu'il est dirigé contre les citoyens occidentaux, que chaque musulman cache sous sa barbe ou son voile un potentiel poseur de bombes dans nos rues, il suffit d'opposer l'histoire et l'actualité de l'Égypte, cette grande nation massivement musulmane, qui vient d'être encore une fois la cible du terrorisme intégriste: le 24 novembre 2017, un commando de 20 à 30 intégristes ( EL ou d'autres, peu importe ) bien équipés ( par quel sponsor ?), mitraillent les fidèles en prières dans la mosquée de Bir El Abed ( Sinaï ), y laissant plus de 300 cadavres et autant de blessés. Et ce n'est la qu'un nouvel épisode de la terreur infligée au peuple égyptien par ces terroristes "islamistes", version contemporaine du fascisme en pays d'Islam. Depuis 1997, l'Égypte a subi 15 attaques criminelles de ce genre: 840 morts officiellement répertoriés, quelques touristes occidentaux, quelques membres des minorités copte ( chrétienne ) ou orthodoxe, quelques policiers ou soldats, mais surtout des musulmans sunnites lambda comme 9 égyptiens sur 10, une guerre résolue contre la nation, ses ressources touristiques, ses citoyens les plus actifs, paysans ou ouvriers, d'autant que la terreur incite le pouvoir à renforcer la répression et à démanteler ce qui subsiste de libertés politiques et syndicales.

À qui donc profitent ces crimes, dans un monde que les grandes puissances et leurs charges d'affaires rêvent de régenter à leur main, en éradication les résistances populaires ou nationales ?

Francis Arzalier

Pour commenter cet article vous devez être inscrit sur la liste de diffusion (ancienne ou nouvelle)
jean-louis_bertrand
Face au deux poids deux mesures occidental, Il est important de rappeler que les premières victimes du terrorisme sont les nations arabes et musulmanes.
Le 2017-12-13

 accueil    sommaire