élections aux USA : quel enjeu?

mis à jour le : 1 Décembre, 2016

envoyer à un ami  recommander à un ami

Pour ma part je vais essayer de démêler dans l'obscurité crasse de la campagne électorale US ce qui était en jeu.
Je ne reviendrait donc pas sur la désillusion qu'ont été pour l'électorat populaire les deux mandatures OBAMA.

Il me semble qu'il est clair que Trump ou Clinton l'objectif est le même comment maintenir la domination US sur le monde.
Or celle ci est de plus en plus remise en cause : Les USA sont entrain de perdre leur place de première puissance mondiale qu'ils ne maintiennent qu'en s'appuyant - sur le fait que le dollars est la monnaie de paiement internationale et leur permet un endettement abyssal : ils passent leur temps au bord de la cessation de paiement.
- sur leur puissance militaire.

Or
- le processus de dé-dollarisation est en marche : l'issue a moyen et long terme est inéluctable. L'alternative est simple soit les choses se passent dans une douceur toute relative avec un atterrissage négocié sans pour autant faire l'économie d'une crise économique et financière sans précédent soit l'épreuve de force débouche sur une catastrophe mondiale.
- La désindustrialisation leur pose problème en particulier dans le domaine militaire ou il apparaît qu'ils ont un énorme problème de productivité entendue dans le sens de la production de valeur d'usage. Leur budget est certes énorme (50% des dépenses mondiales d'armement) mais les coûts sont pharamineux relativement aux réalisations effectives et ne sont possible que du fait du rôle du dollars (ce sont les autres pays qui supportent en réalité le poids de ce budget) et leur puissance en terme de recherche développement et de technologie est en baisse relative par rapport à la Chine et à la Russie.

Tout porte à penser que si l'objectif du maintient du rôle des États Unis est commun il y a affrontement sur le comment maintenir cette domination. Affrontement entre les Clinton et consort qui sont prêt a aller jusqu’à une guerre nucléaire et ceux qui soutiennent Trump et qui veulent d'abord enrayer le processus du déclin en redonnant une base "nationale" à la puissance US, ce qui n'en fait pas des colombes pour autant et ne fait pas non plus l'affaire de la masse des salariés et des chômeurs américains.

Enfin et pour conclure l'affrontement ne fait que commencer et on comprend que nos oligarques se sentent particulièrement concernés.

Jean-Louis Bertrand

Accueil

Dossier

sommaire