Á propos du dernier congrès du PC de Bohème-Moravie

mis à jour le : 1 Septembre, 2016

envoyer à un ami  recommander à un ami

Dans le bulletin mensuel du Collectif Communiste Polex ( Parlons clair août 2016 ), nous avons publié intégralement une lettre d'un communiste tchèque, compte-rendu du dernier congrès du PC de Bohème-Moravie Cela n'impliquait pas un alignement sur toutes ses analyses, mais une solidarité totale avec les militants communistes qui se battent contre le Capitalisme restauré dans leur pays, dans des conditions souvent difficiles. Les Communistes de Vénissieux et du réseau Faire Vivre le PCF ont repris ce texte dans leur publication, et nous les en remercions. Cela a provoqué en retour un message insultant d'un certain Dariokhos, qui me fait même l'honneur de me vouer " AUX poubelles de l'histoire ", en compagnie de quelques autres "révisionnistes " Comme Bernstein ( ! ) et , si je comprends bien, tous ceux qui considèrent que le combat de classe . passe AUSSI par les élections, les grèves, etc, et pas seulement par l' insurrection armée. Je ne sais qui ou quelle organisation se cachent sous le pseudonyme de Dariokhos. Je sais en tout cas ne pas être d'accord avec sa conception putschiste de la lutte de classe. Et nous lui dénions le droit de considérer que les seuls communistes sont ceux qui pensent comme lui. Avec notre solidarité avec les communistes de France et des autres pays, dans le respect de leur diversité.

Francis Arzalier, pour le Collectif Polex

Message posté par Dariokhos <dariokhos@aol.com> à la suite de l'article « Lettre de Prague : 9éme Congrès du Parti Communiste de Bohème et Moravie ».

** Lettre de Prague : 9éme Congrès du Parti Communiste de Bohème et Moravie **
C'est presque triste. L'illustration de la recherche du juste milieu par les anciens communistes (et je suis gentil), une recherche sans solution.
Ca va de Francis Arzalier qui parle du régime dit socialiste au dirigeant du PCBM qui pense que son parti peut gagner les élections.
S'il les gagne un jour c'est qu'il n'est définitivement pas communiste. Jamais la bourgeoisie ne permet à aucun mouvement révolutionnaire de gagner les élections.

Ce n'est pas par les élections que le socialisme arrivera, contrairement à ce qu'affirmait le premier des révisionnistes, Bernstein ; ça fait belle lurette que les Communistes le savent. Depuis 25 ans que l'URSS est morte, tout montre que les recherches de juste milieu, de débrancher les étoiles ou toute autre fadaise ne sont justement que des fadaises.

Manifestement, les poubelles de l'Histoire ne sont pas encore pleines.

Si vous le souhaitez vous pouvez réagir

Une première réaction

Quoi qu'on puisse penser de l'exposé de ce congrès par notre camarade Ota Lev, notamment de la position par rapport à l' union européenne, a mon avis un principe est incontournable : chaque parti communiste établie sa stratégie en toute indépendance et toute intervention extérieure (au pays en question) est par nature mal venue et irrecevable. Nul besoin de donneur de leçon!

Jean-Louis Bertrand

Accueil  sommaire